Recherche et Pratiques Pédagogiques en Langues de Spécialité: Appel à Contributions

Ouvrir ce HTML dans une nouvelle fenêtre ?
Voici un message de la part de:

Nous appelons à contributions pour le numéro spécial-2 de Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité sur le thème « Lansad et langues de spécialité : enseigner et apprendre les langues dans les domaines des arts, lettres et sciences humaines et sociales ».
Vous trouverez le texte de cadrage à cette adresse: https://journals.openedition.org/apliut/5956 (et ci-dessous)
Date de soumission des articles : 1er mars 2019
Date de publication du numéro : 30 octobre 2019

Dear colleagues,

We are calling for papers on the theme « Researching and Teaching Languages for Specific Purposes in the Arts and the Humanities » for our journal Researching and Teaching LSP.
You will find the CFP on the following web page: https://journals.openedition.org/apliut/5956, and below.
Deadline for proposals: March 1st, 2019
Date of publication : October 30th, 2019

Appel à contributions « Lansad et langues de spécialité : enseigner et apprendre les langues dans les domaines des arts, lettres et sciences humaines et sociales »
L’expansion de l’enseignement des langues aux spécialistes d’autres disciplines a fait émerger un grand nombre de questions linguistiques, didactiques, épistémologiques et politiques, propres à interroger les chercheurs et acteurs du terrain qui s’intéressent au domaine des langues-cultures dans le cadre particulier de l’enseignement supérieur.

Le texte de la Commission formations de la SAES (Société des anglicistes de l’enseignement supérieur) rédigé en 2011 a permis de distinguer l’enseignement des langues aux spécialistes d’autres disciplines des objets de recherche qui lui sont propres grâce à la définition de trois termes-clés « Lansad », « Asp » et « didactique des langues ». L’anglais de spécialité (« Asp »), et les langues de spécialité dans leur ensemble (« LSP »), y sont identifiés comme des objets de recherche à part entière, au même titre que la littérature, la civilisation ou la linguistique. La didactique des langues, qui étudie les moyens à mettre en œuvre et leurs effets pour dépasser les difficultés rencontrées par les apprenants dans une langue donnée, constitue, selon la Commission, le deuxième grand objet de recherche en lien avec les enseignements Lansad.

L’objectif des numéros spéciaux « Lansad et LSP » de Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité est de mieux appréhender les interactions entre Lansad et LSP dans l’ensemble de l’enseignement supérieur et pour toutes les langues. Dans le premier numéro de cette série spéciale (octobre 2016), les jalons nécessaires à l’exploration des liens complexes entre un domaine d’enseignement en émergence, le Lansad, et ses objets de recherche ont été posés. Le deuxième numéro spécial, à paraître en octobre 2019, propose de s’intéresser à l’enseignement-apprentissage des langues, et ses objets de recherche, dans le cas particulier des domaines des arts, des lettres et des sciences humaines et sociales (ALSHS).

Si l’objectif commun est la maitrise d’au moins une langue-culture, et si possible de plusieurs, à un niveau de compétence donné en fonction des besoins identifiés, la question de la définition des contours de ces « langues-cultures » reste entière. En effet, les recensions de Memet et Van der Yeught d’une part, et de Trouillon d’autre part montrent que les domaines des arts, langues, lettres et sciences humaines et sociales sont sous-représentés dans les recherches en LSP et didactique. D’après Trouillon (2010), les recherches menées en France sur les langues de spécialité seraient, pour l’instant, avant tout liées aux domaines de spécialité dans lesquels les enseignants sont amenés à intervenir. Or, les enseignements Lansad s’étant structurés plus tardivement dans ces domaines que dans les domaines des sciences, technologie, santé (STS) et droit, économie, gestion (DEG), ce n’est que récemment que des enseignant.e.s « spécialisé.e.s » ont été amené.e.s à assurer les enseignements dans les filières ALSHS, (Terrier et Maury §31-32). De fait, les recherches en langues de spécialités et en didactique des langues en ALSHS sont encore assez peu développées et restent sous-représentées par rapport, par exemple, aux langues de spécialités pour le droit ou la médecine. L’un des objectifs de ce deuxième numéro spécial « Lansad et LSP » est à la fois de combler ce manque et de faire un point sur les avancées de la recherche sur les langues-cultures spécialisées des ALSHS

À la suite de deux journées d’études sur le sujet, co-organisées par laboratoire CAS (EA 801) de l’université Toulouse – Jean Jaurès et le laboratoire LLSETI (EA 3706) de l’université Savoie-Mont Blanc et portant respectivement sur les domaines de la psychologie et la philosophie puis sur les domaines de la sociologie et de l’histoire, ce numéro inter-associatif de RPPLSP à paraître en octobre 2019 invite donc tous les enseignants et les chercheurs dans toutes les langues à partager leurs travaux en lien avec le Lansad et les LSP en ALSHS.

CFP «  »Researching and Teaching Languages for Specific Purposes in the Arts and the Humanities »
The expansion of language teaching to specialists in other fields has raised numerous linguistic, didactic, epistemological and political questions that require responses from both researchers and practitioners interested in language and culture issues within the field of higher education.

In 2011, the Teaching Commission of France’s Société des Anglicistes de l’Enseignement Supérieur (SAES) helped differentiate between language teaching for specialists in other fields (“Lansad”) from other related research fields by providing clear definitions of three key terms: Lansad, English for students of English (“Asp”) and Specialised Languages (“LSP”).

The Commission identified language didactics, which investigates ways of helping learners of a given language overcome the difficulties they encounter, as a second major research subject within Lansad.

“Lansad and LSP” is a series of special issues that was launched in 2016 by the journal “Researching and Teaching Languages for Specific Purposes” (Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité) in order to develop a better understanding of the interactions between Lansad and LSP throughout higher education and for all languages. The remit of the first special issue, published in October 2016, was quite large, as its objective was to define a framework in which to explore the complex links between a specific sector of language teaching – Lansad – and its research subjects. The second special issue, due to be published in October 2019, will focus on language teaching in the arts and the humanities.

Although Van der Yeught recently noted that the Lansad teaching project has yet to be precisely defined, the links between teaching project and research project are closer than in other fields, as the structure of language courses is based not only on pure research but also on action-research (Macaire) and development-research (Guichon). Furthermore, even though the shared objective is to master one and, if possible, several languages-cultures to a certain level in relation to identified needs, the contours of these “languages-cultures” remain to be defined, especially in the case of the arts and the humanities. In fact, the comparative analyses carried out by Memet and Van der Yeught and by Trouillon show that the arts and humanities are underrepresented in Lansad-related research.

According to Trouillon (2010), research conducted in France into language teaching for specialists in other fields has, for the moment, concentrated on fields in which language teacher-researchers are asked to teach. Hence, the relatively late introduction of Lansad into departments in French universities where arts and the humanities are taught and the corresponding delay in “professionalizing” Lansad teaching in these fields could explain the underrepresentation of Lansad-related research in these fields compared with science and law (Terrier & Maury).

Two workshops, jointly organised by the CAS research group (EA 801) at the University of Toulouse-Jean Jaurès and the LLSETI research group (EA 3706) at the University of Savoie-Mont Blanc, focused on LSP in psychology and philosophy, and then in sociology and history. Presentations from these two workshops will form the core of the October 2019 special issue of the RPPLSP. In addition, we would like to expand the issue’s scope by inviting teachers and researchers in all languages to share their research relating to Lansad and LSP in the arts and humanities.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *