ACEDLE, ASDIFLE, TRansit Lingua

Au cours des années 2017 et 2018, trois associations impliquées dans le domaine des langues (l’Acedle, l’Asdifle et TRansit Lingua)  se sont mobilisées pour se faire entendre auprès du Conseil de l’Europe, au sujet de son initiative de modification d’un des instruments majeurs de sa politique linguistique, le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR).

Nous souhaitons ici vous faire part de ces démarches, des motifs de préoccupation dont nous avons fait état et de la manière dont nos initiatives ont été traitées par la Division des Politiques éducatives (Programme des Politiques linguistiques) du Conseil de l’Europe.

Nous souhaitons également œuvrer à la construction collective d’une position informée par une diversité de témoignages et retours d’expériences et par un partage de réflexions sur les perspectives pour la  didactique des langues, sur lesquels nous pourrons nous appuyer pour l’organisation d’une manifestation scientifique en juin 2019.

 

Vous trouverez ci dessous un texte en langue française et en langue anglaise, faisant état de nos réflexions, dont nous vous demandons de bien vouloir prendre connaissance et que nous vous invitons à diffuser aussi largement que possible autour de vous.

 

Emmanuelle Huver, Véronique Laurens et Geneviève Zarate,
pour les CA de l’Acedle, l’Asdifle et Transit-Lingua

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *